Entretien Nettoyage Poêle à Bois - Cerise Techniques énergies renouvelables

Poêles

VOUS ÊTES EN PANNE

Vous êtes équipé(e) d’un poêle à bois ou à granulés. Votre poêle ne fonctionne plus ou affiche un message d’erreur. Vous pouvez contacter ce numéro

Entretien courant d’un poêle à bois

Pour profiter au mieux des capacités de votre poêle et pour allonger au maximum sa durée de vie, l’entretien de votre appareil est primordial.
Avant toute manœuvre, il est important de s’assurer que la combustion soit terminée et que le poêle soit complètement refroidi.
Il est également recommandé d’utiliser un combustible bois de qualité et bien sec.

Un foyer entretenu vous garantit une bonne et belle combustion de votre bois.
Un bon entretien prolonge la durée de vie de votre appareil pour vous en faire profiter durant de nombreuses années.

Nettoyage de la vitre

Pour le nettoyage de la vitre de votre appareil, utilisez de l’essuie-tout ou du papier journal humide trempé dans de la cendre fine. La cendre est un excellent nettoyant qui suffit au nettoyage lorsque la combustion est bonne et que le bois est sec.
Si les dépôts sont plus difficiles (combustion ralentie ou bois humide), nettoyez la vitre avec des produits nettoyants en veillant à ne jamais en projeter sur les joints ou sur les pièces métalliques qui pourraient être endommagés.
Plus la combustion est forte, plus la vitre reste propre. Evitez de brûler du bois humide et de faire fonctionner votre appareil au ralenti.

Nettoyage des parois du poêle à bois

Pour bénéficier d’une combustion optimale, tout en limitant le rejet de particules, penser à nettoyer régulièrement les suies des parois de votre appareil avec une balayette ou un pinceau.

Décendrage de l’appareil

L’excès de cendre empêche l’alimentation en air du feu par le bas.
Pour garantir une bonne combustion et éviter la déformation de la grille du poêle, videz le cendrier régulièrement.
Pour cela, utilisez un aspirateur à cendre ou un tisonnier et une balayette.
Parce que la cendre est un matériau extrêmement isolant, on trouve souvent des petits morceaux incandescents cachés plusieurs heures et même plusieurs jours après que le feu se soit éteint. Lorsque vous enlevez les cendres, il est donc important qu’elles soient vidées dans un seau en métal. Il faut les laisser refroidir jusqu’à ce que vous soyez sûr qu’il n’y ait plus de braises incandescentes. Elles ne peuvent pas être utilisées pour le compost, mais font un excellent engrais si elles proviennent d’un bois propre et non traité. Vous pouvez sinon les jeter avec vos déchets.

Entretien annuel d’un poêle à bois

Il faut faire réaliser un entretien annuel par un professionnel. A cette occasion, il est généralement procédé aux opérations suivantes :

  • nettoyage du faisceau de tubes de l’échangeur en aspirant les poussières qui se sont déposées.
  • nettoyage du conduit d’évacuation de fumée : té-tampon, extracteur des fumées, etc…
  • vérification de l’amenée d’air pour voir si elle n’est pas obturée par des poussières, des feuilles, parfois même par des petits animaux (nids)
  • contrôle visuel des organes de sécurité et réglages
  • nettoyage général et vérification de l’ensemble
  • remontage de toutes les parties démontées.

Tous les conduits de poêle et cheminée doivent être ramonés au moins 2 fois par an, dont au moins une fois pendant la période de chauffe. (Extrait du texte du JO de 1978)
Si vous-même ou le ramoneur observez un surplus de suie dans la cheminée, nous vous conseillons d’augmenter la fréquence de ramonage.

Un foyer et un conduit propres sont essentiels pour obtenir une bonne combustion et éviter un dépôt de suie qui peut endommager le conduit et dans le pire des cas, conduire à un incendie.

Pensez à couper votre poêle plusieurs heures avant l’arrivée du professionnel. Si vous souhaitez une visite de notre équipe entretien et dépannage, contactez-nous au 05 53 81 56 42 ou par e-mail à contact-ct@cerise-techniques.com