La première route solaire au monde se situe en France

Route solaire photo
© COLAS – Joachim Bertrand

Longue d'1km, la première route solaire au monde a été inaugurée en France, à Tourouvre au Perche, le 22 décembre dernier.

Après cinq années de recherches concernant son concept de route solaire, baptisé Wattway, le groupe français Colas a mis en place 2 800 m² de cellules photovoltaïques sur l’une des deux voies du tronçon.

Aujourd'hui la route solaire est en plein test pour vérifier plusieurs choses :

  • sa capacité à résister au passage des voitures et des deux-roues
  • sa capacité à résister aux différentes conditions météorologiques : pluie, gel, neige, canicule...

 

Et la grande interrogation qui se pose : fournit-elle suffisamment d’électricité ?
Le but de cette opération étant d’alimenter les lumières de la ville.

Cette route solaire est un pas supplémentaire pour l'écologie mais pour l'instant divers freins subsistent au développement de tels systèmes :
- son coût : 5 millions d'euros pour seulement 1km de voie. Ségolène Royal souhaiterait voir apparaître d'ici quelques années 1000km de routes solaires. Le groupe Colas quant à lui met en avant le fait que les dalles de routes solaires ne font que quelques millimètres d'épaisseur et peuvent venir se superposer aux routes déjà existantes réduisant largement le coût d'un tel projet.
- son rendement : on estime le rendement des panneaux installés sur un toit à 20% et celui des routes solaires à seulement 15%. Il faut de plus prendre en compte que les dalles solaires ne sont pas inclinés vers le soleil et que de nombreux obstacles à la lumière (comme la circulation, la boue, la neige... )vont diminuer le rendement électrique.

Ce projet reflète tout de même une réelle volonté de mettre en place de nouveaux systèmes écologiques à grande échelle. C'est un pas de plus vers les énergies vertes et ce n'est pas pour nous déplaire.

Laisser un commentaire